CAPUCCI Lugo

Par Jean-Marie Guillon

Abattu le 6 avril 1944 à Lambruisse (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence) ; soldat de la IVe Armée italienne ; maquisard Francs-tireurs et partisans-Main d’œuvre immigré (FTP-MOI).

Soldat de l’armée d’occupation italienne, Lugo Capucci avait rejoint le camp Faïta-1e compagnie FTP de Provence après la capitulation de l’Italie, le 8 septembre 1943. Il suivit ce maquis dans son repli dans les Basses-Alpes en février 1944. Il fut immatriculé à dans les FTP-MOI sous le numéro 64 508.

Installée à la ferme Laval, sur la commune de Lambruisse à partir du début mars 1944, la 1e compagnie fut encerclée le 6 avril, par le groupe de chasse du capitaine Staudacker, accompagné d’hommes de la 8e compagnie Brandebourg, le lendemain de l’attaque de l’un de ses détachements sur le territoire de Châteauredon, au hameau de La Braïsse. Cinq maquisards furent tués durant le combat dont Lugo Capucci et trois autres anciens soldats italiens. Quatre autres maquisards, blessés, furent achevés. Une quinzaine d’autres furent faits prisonniers.

Les restes de Lugo Capucci et de ses trois camarades italiens ne furent pas officiellement identifiés. C’est leur camarade Alfonso del Vicario, rescapé de Lambruisse, qui permit de leur donner un nom. Ils furent d’abord inhumés à Lambruisse, puis portés au cimetière italien de Saint-Mandrier (Var).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180149, notice CAPUCCI Lugo par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 28 avril 2016, dernière modification le 12 septembre 2020.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes de Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, 1983.— Mémorial de la Résistance et des combats de la Seconde Guerre Mondiale dans les Basses-Alpes, Digne, Secrétariat aux Anciens Combattants–CDIHP des Alpes-de-Haute-Provence, 1992.— Raymond Moulin, « Les opérations militaires dans le haut Verdon du 17 au 21 juillet 1944 », Annales de Haute-Provence n°311, 1er trimestre 1990.— Charles Pellegrino, La Résistance au pays des trois Asses. Mon parcours avec les francs-tireurs, Clumanc, Éditions du Château, 2007.—Guillaume Vieira, La répression de la Résistance par les Allemands à Marseille et dans sa région (1942-1944), Aix-en-Provence, thèse d’histoire, Université d’Aix-Marseille, 2013.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément