ANDRIOT Pierre

Par Robert Serre

Né le 27 février 1920 à Lyon (Rhône), mort le 29 août 1944 à Mirmande (Drôme) ; étudiant ; résistant des FFI.

Étudiant en école d’agriculture, résistant originaire de Lyon, 2e classe FFI appartenant à la compagnie Vernier, blessé en forêt de Marsanne lors des combats de la Libération à Mirmande, Pierre Andriot mourut des suites de ses blessures le 25 ou 29 août 1944.
Un dossier de "victime civile" à son nom est consultable aux SHD AVCC de Caen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180172, notice ANDRIOT Pierre par Robert Serre, version mise en ligne le 29 avril 2016, dernière modification le 5 janvier 2022.

Par Robert Serre

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen, AVCC, AC 21 P 306576 (nc). — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 448. Burles, La Résistance et les maquis en Drôme-sud, page 234. Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Monument aux morts Mirmande. — Rapport Vernier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément