ARGOUD René, Gabriel

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 27 juin 1926 à Saint-Donat-sur-l’Herbasse (Drôme), exécuté sommairement le 27 juillet 1944 dans un bois à Noyarey (Isère) ; ouvrier en chaussures ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant (D.I.R.)

Tombe de René ARGOUD, cimetière de Romans-sur-Isère (Drôme)
Tombe de René ARGOUD, cimetière de Romans-sur-Isère (Drôme)
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

René, Gabriel Argoud était le fils de François et l’Élise Mayet, son épouse.
Célibataire, il était ouvrier en chaussures à Romans-sur-Isère (Drôme).
Répondant à l’ordre de mobilisation, il gagna le Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère, et rejoignit les rangs de la compagnie Abel,
Fait prisonnier à Noyarey (Isère) alors qu’il tentait de quitter le massif après l’ordre de dispersion donné le 23 juillet 1944, Il fut fusillé le 27 juillet 1944 dans le bois de Planchin et son corps fut abandonné là.
Il obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur, et interné résistant (D.I.R.).

Il est enterré au cimetière de Romans-sur-Isère.
Son nom figure sur la plaque commémorative apposée dans l’escalier d’honneur de la mairie de Romans-sur-Isère et sur le monument commémoratif départemental à Saulce-sur-Rhône (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180186, notice ARGOUD René, Gabriel par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 29 avril 2016, dernière modification le 18 mai 2021.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Tombe de René ARGOUD, cimetière de Romans-sur-Isère (Drôme)
Tombe de René ARGOUD, cimetière de Romans-sur-Isère (Drôme)
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

SOURCES : SHD Vincennes, GR 19 P 38/16 ; GR 16 P 16754 (à consulter) — AVCC Caen, AC 21 P 8941 et AC 21 P 732642 (à consulter) — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — . Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 281. Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 313. Plaque com. Romans.— Patrick Martin, La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944, thèse Université Paris IV Sorbonne, 2001, base de données noms. — Le Pionnier du Vercors n°122, décembre 2010, p. 16 et 17 — Mémoire des hommes — Geneanet

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément