THÉVENET Alain

Par Hugues Lenoir

Né le 30 janvier 1941 à Lyon 4e arr. ; membre de la Fédération anarchiste et de la CNT, psychologue

Alain Thévenet est le fils Lucienne Thévenet, mère célibataire née le 5 janvier 1905 et décédée en juillet 1984 qui fut fonctionnaire communale puis institutrice de sensibilité libertaire, praticienne de la pédagogie Freinet
Alain Thévenet a été marié avec Ginette Bachasson, décédée en mai 2003 qui était orthophoniste et avec laquelle il eut deux enfants.
Il fit sa scolarité au lycée d’Annemasse, puis, l’année du baccalauréat au CNED. Après une licence de licence de psychologie, il obtint un diplôme d’Etudes pratiques de psychologie de l’institut de psychologie de Lyon 1967 puis un Doctorat de philosophie en 1999 à l’université Lyon 3. Il fut tout d’abord instituteur remplaçant de 1959 à1961, puis psychologue clinicien (formation d’analyste reichien) en centre pour enfants « caractériels » dans divers hôpitaux psychiatriques et centres Médico-psychologiques pour enfants et adultes. À la retraite, il fut actuellement psychologue bénévole à Médecins du Monde.

Entre 1957 et 1962, il milita à la Fédération anarchiste, au Groupe Durruti-Berneri d’Annemasse-Thonon avec notamment Jean Cluzel*. Par la suite, il participa à Lyon de 1963 à 1968 au Groupe Bakounine avec notamment, Daniel Lambert*, Fernando Gimeno* et Jeannine Guenani, puis Jean-Paul Laurens qui devait par la suite être un introducteur de la pensée et de la pratique de Reich. En 1968, le groupe Bakounine fut dissout mais ses militants continuèrent à s’engager dans différents comités. Alain Thévenet participa aux évènements de 1968 à Lyon. Entre 1973 et 2016, il eut différentes activités militantes toujours à Lyon dans le cadre du Collectif libertaire et de la Coordination libertaire. Il contribua au périodique Informations Rassemblées à Lyon, qui devient ensuite Informations Réflexions libertaires (IRL). Après cette date, IRL disparait pour laisser place avec les mêmes animateurs : Mimmo Pucciarelli* et Jean Marc Bonnard à l’Atelier de Création Libertaire. Il participa à la mise au point de nombreuses parutions et préface plusieurs brochures, par exemple, Psychanalyse et Anarchie, La Corrida d’Eugène Coeurderoy. Depuis son premier numéro en 1997, il a participé à la revue anarchiste Réfractions. Il était par ailleurs membre de la CNT Santé Social de l’UD du Rhône depuis 1995 où il eut quelques responsabilités dans le cadre d’une gestion « tournante » des mandats. Il fut présent dans de nombreuses manifestations, notamment les grandes grèves sur les retraites en 1995, 2003 2010, et encore contre la Loi El Khomri en 2016. Depuis 2010, membre associé à Lyon du Cercle Wilhelm Reich animé par Jacques Lesage de La Haye*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180215, notice THÉVENET Alain par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 30 avril 2016, dernière modification le 17 septembre 2020.

Par Hugues Lenoir

ŒUVRE : Le château de l’appel au bois dormant, 1970 ( ?), Institut de Psychologie de Lyon. — William Godwin, des Lumières à l’anarchie, 2002, Lyon, Editions ACL. —Enquête sur la Justice politique de Godwin, traduction et présentation, 2005, Lyon, Editions ACL.
Nombreux articles dans Informations. Réflexions libertaires dont : "Huit jours avec Eva Reich"…, n°26, 1979 ; "C’est la crise", n° 32, 1980 ; "Petite chronique d’un futur possible", n° 37, 1981 ; "Mais quel futur ?" n° 89, 1991.
Revue Réfractions. Nombreux articles dont :"Des banlieues, du différent et du semblable", n°8, 2002 ; "Angoisse peurs et liberté", n°19, 2007 ; "De possibles futurs, depuis toujours présents", n° 28, 2012 ; éHistoires de loups, de cochons, et d’autres animaux, parmi lesquels des humains", n° 31, 2013) ; "Civilisés, Barbares, sauvages... et anarchistes ?" n° 33, 2014 ; "L’euthanasie du gouvernement", n° 34, 2015.

SOURCE : Notes d’Huges Lenoir.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément