ARNAUD Éléonora, née MARION

Par Robert Serre

Née le 18 juillet 1900 à Saint-Martial (Ardèche), abattue par les Allemands le 22 ou 23 août 1944 à Montélimar (Drôme) ; victime civile.

Le 22 août 1944, les Allemands attaquèrent la ferme Arnaud, dans le bois de Laud, au quartier de la Rochelle à Montélimar. Les occupants sans défense tentèrent de fuir : Madame Éléonora Arnaud mère est tuée d’une balle en plein cœur, son fils et sa petite-fille de dix-huit ans sont blessés. Ils sont soignés par le médecin d’une patrouille allemande, mais un bombardement empêche leur transport sur des brancards de fortune. Ils pourront gagner l’hôpital de Montélimar par leurs propres moyens.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180229, notice ARNAUD Éléonora, née MARION par Robert Serre, version mise en ligne le 1er mai 2016, dernière modification le 12 novembre 2021.

Par Robert Serre

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 307139 (nc). — Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 272. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 408. — Rapport gendarmerie de Montélimar du 15 mars 1961. — Monument aux morts .

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément