BOYER Raymond, Auguste

Par Daniel Grason

Né le 29 septembre 1904 à Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis), mort le 25 août 1944 à Gennevilliers (Seine, Hauts-de-Seine) ; F.F.I.

Fils d’Auguste Byer et de Juliette Pfend, blanchisseurs, Raymond Boyer était pompier à l’usine à Gaz au 137 avenue du Pont-d ’Épinay à Gennevilliers (Seine, Hauts-de-Seine). Il s’était marié le 9 novembre 1922 à Gennevilliers avec Fleure Anne Lemoing, pui se remaria le 16 juillet 1927 à Sannois (Seine-et-Oise, Val-d’Oise) avec Louise Marie Mauchain. Il fut tué le 25 août 1944 à lors des combats contre les allemands à l’usine. Le commissariat d’Asnières enregistra son décès le 26 août 1944. Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », il a été homologué F.F.I.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180237, notice BOYER Raymond, Auguste par Daniel Grason, version mise en ligne le 17 mai 2016, dernière modification le 1er novembre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1811, BA 1819. – SHD, Caen AC 21 P 32430. – Bureau Résistance : GR 16 P 86659. – Site Gilles Primout « La Libération de Paris ». — État civil en ligne cote E 329, vue 58.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément