BROUILLARD Philippe, Paul, Yves, Marc

Par Jacques Girault

Né le 22 février 1935 à Champagne-sur-Seine (Seine-et-Marne), professeur, syndicaliste, dirigeant communiste dans l’Oise.

Son père, dessinateur, selon l’état civil, profession précisée par le militant, en « chef de service commercial », fut interné en 1939. Sa mère, « sans profession » à l’état civil, devenue, selon le militant, « institutrice », participa à la Résistance,
Philippe Brouiillard, élève au lycée de Troyes (Aube), dirigeait le cercle de l’Union de la jeunesse républicaine de France des lycées de la ville depuis 1950. Il adhéra au Parti communiste français en 1952 et fut exclu du lycée. Après avoir obtenu le baccalauréat, il commença des études littéraires à la Sorbonne en 1956 et participa à la direction du cercle de l’Union des étudiants communistes. Au bout de deux ans, il interrompit ses études et devint instituteur à Saint-Denis. Secrétaire adjoint de la sous-section locale du Syndicat national des instituteurs, il participa aux activités de la commission des jeunes de la section départementale du SNI. Il habitait Paris et fut le secrétaire de la section communiste du Xe arrondissement.
Brouillard devint alors professeur dans un collège d’enseignement technique et fut nommé à Compiègne (Oise) en 1962 Son épouse Arlette Vidal, fille d’un exploitant agricole du Tarn-et-Garonne, professeur d’enseignement ménager, militait dans le syndicat CGT et dans le PCF. Le couple eut deux enfants puis divorça en mai 1990 (jugement .à Mont-de-Marsan dans les Landes).
Il militait dans le syndicat national de l’enseignement technique professionnel CGT de son établissement et dans l’association de parents d’élèves. Devenu secrétaire de la section communiste de Compiègne, il entra au comité de la fédération communiste en 1965 et y resta jusqu’en 1972. Il avait été membre de la commission des intellectuels en 1970 et collaborait à la page départementale de l’Humanité-Dimanche. Il avait suivi les cours de l’école centrale d’un mois du PCF en janvier 1966.
Brouillard fut le candidat communiste aux élections cantonales à Attichy en 1970.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18029, notice BROUILLARD Philippe, Paul, Yves, Marc par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 21 novembre 2020.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du Comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément