COROUGE Roger, Désiré

Par Daniel Grason

Né le 30 mars 1912 à Mézières-en-Vexin (Eure), mort le 25 août 1944 à Paris (XVe arr.) ; chauffeur ; F.F.I.

Fils de Louis Corouge, ouvrier agricole, et de Charlotte Leroureur, ménagère, Roger Corouge s’était marié le 19 novembre 1938 à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) avec Fernande Marie Dumenil et demeurait 32 rue Horace-Vernet à Paris (VIIIe arr.), il fut tué le 24 août 1944 à 22h30 lors des combats de la Libération rue de Dantzig (XVe arr.) au cours de la contre-attaque allemande sur les abattoirs de Vaugirard, porte de Dantzig. Son décès a été enregistré au commissariat du quartier Saint-Lambert (XVe arr.).
Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », Roger Corouge a été homologué F.F.I. Une plaque commémorative fut posée au 39 bis rue de Dantzig lieu où il mourut.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180418, notice COROUGE Roger, Désiré par Daniel Grason, version mise en ligne le 17 mai 2016, dernière modification le 28 novembre 2020.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. BA 1801, BA 1819. – SHD, Caen AC 21 P 108404. – Bureau Résistance : GR 16 P 143415. — État civil en ligne cote 2 E 8310, vues 10-11.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément