VAUTHIER Germaine [née RÉGNIER Germaine, Camille]

Par Jacques Girault

Née le 9 octobre 1900 à Saint-Amand-en-Puisaye (Nièvre), morte le 30 mai 1995 à Joigny (Yonne) ; institutrice dans l’Yonne ; militante socialiste SFIO.

Fille d’un journalier agricole, Germaine Régnier, institutrice en école maternelle à Saint-Sauveur, se maria en décembre 1922 à Moutiers (Yonne) avec Pierre Vauthier, professeur, militant socialiste SFIO. Ils eurent deux filles.

En 1926, mutée comme institutrice de maternelles à Tonnerre, puis directrice de cette école en 1928, elle obtint la direction de l’école maternelle de Joigny à partir d’octobre 1939. Elle adhérait au Parti socialiste SFIO.

Avec Pierre Vauthier, affiliée à un réseau de Résistance, elle fut arrêtée le 21 mars 1944 avec son mari et sa fille aînée, étudiante qui fut relâchée peu après, sur ordre du service de la sûreté allemand de Dijon. Restée en détention, elle fut libérée peu après tandis que son mari était déporté.

Socialiste SFIO, à la Libération, elle fut désignée comme trésorière fédérale. Secrétaire de la section socialiste SFIO de Joigny en 1952, au milieu des années 1950, elle était une des responsables de l’organisation des femmes socialistes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180429, notice VAUTHIER Germaine [née RÉGNIER Germaine, Camille] par Jacques Girault, version mise en ligne le 6 mai 2016, dernière modification le 6 mai 2016.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F 17 26942 (dossier de Pierre Vauthier). — OURS, Fédération SFIO Yonne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément