VERBOUX Yvonne [née BRASIER Yvonne, Maria]

Par Jacques Girault

Née le 19 février 1904 à Cornier (Haute-Savoie), morte le 10 mars 1988 à Lyon (IVe arr.) ; institutrice ; militante du SNI

Fille d’un cultivateur qui était aussi aubergiste, Maria Brasier, élève de l’école primaire supérieure de Bonneville (Haute-Savoie), entra à l’École normale d’institutrices de Rumilly (Haute-Savoie) en 1920. Reçue au brevet supérieur et, après être devenue institutrice, au certificat d’aptitude professionnelle en 1924, elle fut nommée dans diverses communes de Haute-Savoie. Elle se maria en août 1928 à Thyez (Haute-Savoie) avec Charles Verboux, instituteur communiste. Ils eurent un enfant et furent nommés à Thonon où ils enseignèrent jusqu’à leurs retraites. Ils impulsèrent la création d’une amicale laïque et de la coopérative scolaire.

Intéressés dès le début par les méthodes préconisées par Célestin Freinet, ils les employèrent à l’exception de l’imprimerie et organisèrent la diffusion des "cahiers roulants". En effet, elle adhéra au syndicat des instituteurs dès ses débuts d’enseignante en 1924. Proche de la fédération unitaire, elle était membre du Syndicat national (CGT), mais abonnée à L’École émancipée, elle participait aux activités nationales de la Fédération unitaire de l’enseignement inorganisée en Haute-Savoie. Élue au conseil départementale de l’enseignement primaire en 1938, elle prit part aux réunions du conseil syndical de la section départementale du Syndicat national des instituteurs.

Sympathisante du Parti communiste, militante de la Libre Pensée, elle fut gréviste le 12 février 1934 et se prononça favorablement pour celle du 30 novembre 1938 qui fut annulée lors de la réunion du conseil syndical, le 29 novembre. Militante antifasciste, elle s’engagea dans la solidarité avec les Républicains espagnols et fut favorable à une intervention dans le conflit.

Pendant la guerre, tandis que son mari était en captivité, elle aida un mouvement de Résistance affilié aux mouvements unis de Résistance.

Après la guerre, elle milita dans le syndicat dans le courant "cégétiste".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180453, notice VERBOUX Yvonne [née BRASIER Yvonne, Maria] par Jacques Girault, version mise en ligne le 7 mai 2016, dernière modification le 7 mai 2016.

Par Jacques Girault

SOURCES : Renseignements fournis par l’intéressée en 1975.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément