VERGNES Pierre, André

Par Jacques Girault

Né le 29 décembre 1932 ; instituteur dans le Tarn ; militant syndicaliste ; militant communiste, conseiller municipal de Roquecourbe.

Fils d’un directeur d’usine, socialiste SFIO, Pierre Vergnes entra à l’École normale d’instituteurs de Toulouse (Haute-Garonne) dans le contingent du Tarn et réussit au baccalauréat.

Il adhéra au Syndicat national des instituteurs en 1949 et fut le responsable de la FEN-CGT parmi les élèves-maîtres.

Membre du Parti communiste français depuis 1951, Pierre Vergnes fut le secrétaire de la cellule communiste de l’ENI. Puis il milita dans le Tarn et au milieu des années 1950, il était le secrétaire de la section communiste de Brassac. La fédération communiste l’inscrivit pour suivre, dans l’été 1956, le stage organisé par le PCF pour les instituteurs communistes. Mais devant se marier, il renonça à s’y rendre. Il entra au comité de la fédération communiste en 1956 et n’y figurait plus au début des années 1960.

Au début des années1950, il commença sa carrière enseignante dans le Tarn et, au milieu des années 1950, habitait Ferrières. Secrétaire cantonal du SNI, il animait l’Amicale laïque de La Montagne. Il habitait Roquecourbe depuis le milieu des années 1960 et fut élu conseiller municipal à la fin des années 1960.

Candidat communiste au Conseil général dans le canton de Roquecourbe en 1970, il arriva en quatrième position avec 357 voix.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180483, notice VERGNES Pierre, André par Jacques Girault, version mise en ligne le 8 mai 2016, dernière modification le 8 mai 2016.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément