VERGNOT Roger, Camille, Marie

Par Jacques Girault

Né le 26 novembre 1894 à Paris (XIe arr.), mort le 6 septembre 1983 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) ; professeur et artiste peintre ; résistant ; militant du SNES

Fils d’un ingénieur des Arts et Manufactures, Roger Vergnot obtint le baccalauréat en 1912. Mobilisé comme sergent chef dans l’infanterie en septembre 1914, il fut démobilisé le 14 novembre 1919. Il entra à l’École nationale des Beaux-arts en 1923. Après avoir été reçu au certificat d’aptitude à l’enseignement du dessin (degré supérieur) en 1923, il fut détaché comme professeur de dessin au lycée de Düsseldorf (Allemagne) en 1924 puis nommé au lycée de Bourges (Cher) en 1925. En parallèle, il dirigea l’école des arts appliqués de Saint-Amand-Montrond (Cher) à partir de 1928. Puis, il fut nommé au lycée de Versailles (Seine-et-Oise) en 1929 et l’année suivante, au lycée Montaigne à Paris. Il y enseigna pendant toute la Seconde Guerre mondiale jusqu’à sa prise de retraite en 1960 et fut conseiller pédagogique pour les classes nouvelles à partir de 1947.

Artiste peintre, il obtint une médaille d’argent au Salon des Artistes français en 1923 et exposa au Salon d’Automne de 1929. Son œuvre était renommée. Ses paysages, inspirés par le cubisme, et ses nus étaient cotés.

Roger Vergnot participa à la Résistance et aux combats lors de la Libération de Paris. Après la guerre, il milita au Syndicat national de l’enseignement secondaire et fut élu membre titulaire au Conseil d’enseignement du second degré pour les professeurs d’enseignements artistiques aux élections de 1946, 1950 et 1954 ; il siégeait à sa commission permanente et au Conseil supérieur de l’Éducation nationale. Il fut également élu membre titulaire de la 7e commission paritaire nationale (enseignements artistiques et pratiques) de 1952 à 1955.

Roger Vergnot se maria en juin 1922 à Paris (XVIe arr.) avec la fille, sans profession d’un ingénieur des Arts et Manufactures. Le couple eut deux enfants puis divorça en 1934. Il se remaria en septembre 1936 à Paris (VIe arr.) avec une institutrice enseignant dans l’Aisne, fille d’un pharmacien. Ils eurent deux enfants et se séparèrent en 1958.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180484, notice VERGNOT Roger, Camille, Marie par Jacques Girault, version mise en ligne le 8 mai 2016, dernière modification le 16 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17 27909. — Arch. IRHSES (CESN et CAPN). — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément