VERNAY Louis

Par Jacques Girault

Né le 27 octobre 1904 à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain), mort le 24 juin 1980 à Fréjus (Var) ; inspecteur primaire ; militant de la FEN.

Élève de l’école primaire supérieure de Châtillon-sur-Chalaronne, Louis Vernay fut reçu à l’École normale d’instituteurs de Lyon en 1920. Admis en 1924 au concours de l’École normale supérieure primaire de Saint-Cloud (sciences), titulaire du certificat d’aptitude au professorat des écoles normales et des écoles primaires supérieures, réformé du service militaire, il effectua des suppléances au cours complémentaire de Trévoux (Ain) en octobre-novembre 1926, puis fut nommé professeur à l’EPS de Pithiviers (Loiret) en janvier 1927. En décembre 1927, il obtint un poste de professeur-économe à l’ENI de Gap (Hautes-Alpes). Il fut détaché à l’ENS de Saint-Cloud pour préparer l’inspection primaire en 1931-1932. Il obtint en 1932 le diplôme de l’Institut de Psychologie de Paris. Il fut nommé inspecteur primaire à Barcelonnette (Basses-Alpes) en 1933-1934 et l’année suivante muté à Lons-le-Saunier (Jura). Son action laïque fut très appréciée sous le Front populaire, encourageant notamment les exercices sportifs dans le cadre scolaire. A la Libération, désigné pour cette fonction par la Résistance en octobre 1943, il remplit, pendant quelques mois, les fonctions d’inspecteur d’Académie, le titulaire étant déporté en Allemagne. Puis, nommé en 1945 inspecteur primaire dans la circonscription à Pontoise (Seine-et-Oise), il y créa une chorale avec les institutrices et, dans ses fonctions, « ne craint pas d’entrer en lutte avec les municipalités qui se désintéressent de l’école » (selon l’inspecteur général en 1952). Nommé dans la Seine à partir d’octobre 1955, il y resta jusqu’à sa retraite en 1971. Dans les années 1960, il fut chargé de « missions parfois délicates » en France et à l’étranger.

Il se maria en 1931 avec une institutrice. Le couple eut trois enfants.

Représentant le syndicat des inspecteurs, Louis Vernay était membre alternativement titulaire ou suppléant de la commission administrative nationale de la Fédération de l’Éducation nationale de 1955 à 1959.

Il publia avec Michel Lebettre aux éditions Bourrelier en 1957 Programmes et Instructions commentés. Enseignement du premier, ouvrage qui eut plusieurs rééditions jusqu’en 1973.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180491, notice VERNAY Louis par Jacques Girault, version mise en ligne le 8 mai 2016, dernière modification le 30 juillet 2021.

Par Jacques Girault

ŒUVRES : Le fichier de la BNF comportait 13 références dont, outre Programmes …, des manuels scolaires, Sciences, écoles rurales de garçons et de filles, Éditions Bourrelier, 1955, et un numéro spécial des Cahiers de pédagogie moderne, avec L. Bauduin, « L’enseignement des sciences à l’école primaire », 1957.

SOURCES : Arch. Nat., AJ/16/6172, F/17/30192/A. —Presse syndicale. — Notes de Guy Putfin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément