VIENNE Henri

Par René Crozet

Né le 14 juillet 1926 à Haubourdin (Nord) ; PEGC dans le Nord ; militant associatif ; militant mutualiste.

Henri Vienne était le fils unique d’Henri Vienne, employé devenu chef du service des expéditions dans une usine chimique, et de Simone Caby, employée devenue infirmière, tous deux actifs militants sociaux ou associatifs.

Après ses études primaires à l’école communale Danton de Haubourdin, Henri Vienne fréquenta l’école primaire supérieure d’Haubourdin devenue par la suite collège moderne puis lycée. Il entra dans l’enseignement comme instituteur suppléant puis devint professeur d’enseignement général de collège avant d’être mis à la disposition, en 1956, de la section du Nord de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale.

Il se maria en juillet 1949 à Haubourdin avec une secrétaire. Ils eurent un fils.

Pendant l’Occupation, Henri Vienne suivit une formation de secouriste pour devenir moniteur des équipes d’urgence de la Croix-Rouge. Il intervint à ce titre au moment du bombardement de la gare de triage de Lille et participa à l’évacuation des civils de la poche de Dunkerque. A la Libération, il fit partie du service d’accueil des prisonniers et déportés en gare de Lille et dans différents centres d’hébergement.

Henri Vienne fut un militant très actif des associations post et périscolaires : secrétaire-trésorier de l’Association départementale du Nord des Pupilles de l’école publique de 1948 à 1956, trésorier départemental de la Jeunesse au Plein Air de 1955 à 1988, rapporteur de la Commission nationale de contrôle de la JPA de 1962 à 1982, trésorier national de la JPA de 1982 à 1988.

Henri Vienne fut directeur adjoint de la section du Nord de la MGEN, de 1956 à 1963, puis directeur de cette section, de 1963 à 1984, tout en exerçant également durant cette dernière période et jusqu’en 1985 les fonctions de secrétaire général de la section. De 1985 à 1991, il en fut vice-président. Élu administrateur national de la MGEN, de 1967 à 1981, il participa aux commissions suivantes : Adhésions, Allocations journalières, Statuts, Sections départementales, Personnel.

Dans le cadre de ses activités mutualistes, Henri Vienne exerça d’autres responsabilités :

- trésorier de la section fédérale de la FNMFAE de 1962 à 1979 puis secrétaire général de 1979 à 1991,

- administrateur de l’Union des Mutuelles de Lille et environs, à partir de 1962, vice-président de 1973 à 1987, puis président de 1987 à 1990,

- administrateur de la Mutualité du Nord à partir de 1980, puis trésorier adjoint, puis président adjoint de 1982 à 1995,

- administrateur de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Tourcoing, comme représentant de la Mutualité française, de 1984 à 1996,

- administrateur du CHR-U de Lille, de 1993 à 1996, comme représentant de la CPAM de Tourcoing au sein des délégués de la CRAM de Lille,

- vice-président fondateur de l’Association de prévention et d’éducation sanitaire de Lille, en partenariat avec la CPAM de Lille, de 1985 à 1995,

- administrateur national de la FNMF, de 1982 à 1996,

- président du comité de gestion du centre d’optique mutualiste de Lille.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180579, notice VIENNE Henri par René Crozet, version mise en ligne le 10 mai 2016, dernière modification le 10 mai 2016.

Par René Crozet

SOURCES : Documentation MGEN. — informations fournies par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément