WEBER Christiane, Marie, Louise, Noellie [épouse BECK]

Par Jean-Marie Conraud

Née le 25 décembre 1942 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ; sténo-dactylo puis employée hospitalière ; présidente JOCF de la fédération de Colmar (Haut-Rhin) ; permanente nationale JOCF (1964-1968).

Christiane Weber en 2016
Communiqué par Jean-Pierre Beck

Fille de Anna Nussmann et de de Robert Weber, traducteur pour des revues agricoles qui dut quitter Nancy pour Colmar pour des raisons professionnelles, Christiane Weber, après une formation en lycée technique fut embauchée à la Chambre de commerce de Colmar en 1959. Elle adhèra à la Jeunesse ouvrière chrétienne féminine (JOCF) dès son entrée au travail après avoir participé à une soirée populaire. Elle fut responsable d’une équipe d’« apprenties » puis d’une équipe « jeunes ». La JOCF locale manquant de dirigeantes, elle intégra l’équipe fédérale dont elle devint rapidement présidente.

Après avoir participé comme déléguée au Rallye européen de Strasbourg en 1964, elle fut sollicitée pour devenir permanente. Elle entra au secrétariat national le 8 septembre 1964 et fut chargée du développement du journal Vivre. Celui-ci devait être diffusé au-delà du public militant mais cet objectif ne fut jamais réellement atteint. Par contre les numéros réalisés avec les garçons sous le titre de Jeunesse ouvrière avaient généralement plus de succès. Associée à l’équipe de permanentes de l’Est, elle fut chargée également de suivre les fédérations de la Moselle et des Vosges. Elle quitta ses fonctions le 31 juillet 1968.

En août 1968, Christiane Weber fut embauchée au centre hospitalier de Colmar(Haut-Rhin) puis mutée deux ans plus tard à celui de Mulhouse. Militante à la CFDT pendant vingt-cinq ans, puis en désaccord avec les orientations du syndicat, elle démissionna de tous ses mandats.

Elle s’était mariée à Colmar le 12 décembre 1969 avec Jean-Pierre Beck, employé dans une usine d’impression sur tissu, ancien président fédéral de la JOC et militant à la fédération HACUITEX de la CFDT. Une fille, Emmanuel, naquit en 1971.

Après un passage au service du personnel en 1970 puis au service des consultations externes en 1975 en tant que « adjoint de cadre hospitalier », Christiane Beck fut nommée en 1983 aux fonctions d’encadrement de l’antenne administrative de la maison médicale des personnes âgées du centre hospitalier de Mulhouse.
En 1985 elle fut nommée chef de bureau.
Elle prit sa retraite le 1er juillet 2003.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180749, notice WEBER Christiane, Marie, Louise, Noellie [épouse BECK] par Jean-Marie Conraud, version mise en ligne le 16 mai 2016, dernière modification le 9 décembre 2019.

Par Jean-Marie Conraud

Christiane Weber en 2016
Communiqué par Jean-Pierre Beck

SOURCES : Archives JOCF, 45J-4C1 (dossier de permanente). — Renseignements fournis par l’intéressée. — Notes d’Éric Belouet. — État civil de Nancy. — Notes de Jean-Pierre Beck.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément