PACAULT François, Eugène, Eustache

Né le 20 septembre 1882 à Beaune (Côte-d’Or), mort le 18 janvier 1971 à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) ; syndicaliste CGT du Livre et de la région parisienne, membre de la direction de la Chambre syndicale typographique parisienne, socialiste.

Fils de François Pacault, huissier, et de Jeanne Vautrot, sans profession, François Pacault (aussi orthographié Pascault) représenta les syndicats du personnel de l’entretien des machines à composer de Paris et du Livre de Saint-Germain-en-Laye lors du congrès confédéral de la CGT de 1936.
En 1940, il était membre du bureau de la Chambre syndicale typographique parisienne et en 1943 secrétaire adjoint. En 1945 il en devint l’archiviste bibliothécaire et le resta au moins jusqu’en 1947. Il représenta la Chambre syndicale typographique parisienne au congrès de la FFTL en 1949.
Pacault était également membre de la SFIO depuis 1932 (section d’Arcueil).
Il était titulaire de la médaille militaire et de la croix de guerre.
Il était conseiller prud’hommal.

Il s’était marié le 26 avril 1913 à Paris (XIVe arr.) avec Anna Marie Ramder.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180774, notice PACAULT François, Eugène, Eustache, version mise en ligne le 24 août 2016, dernière modification le 27 août 2016.

SOURCES : Arch. PPO GA 62-49 894. - Compte rendu du congrès confédéral de la CGT de 1936. — Notes de Louis Botella. — État civil en ligne cote FRAD021_057_2MIEC057R06, vue 142, Arch. Dép. Côte d’Or.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément