BRUNET Edgard

Né en 1906 à Ligny-le-Ribault (Loiret) ; cheminot à Argentan (Orne) ; militant communiste de l’Orne.

En avril 1931, Edgard Brunet était secrétaire adjoint du syndicat unitaire [CGTU] des cheminots d’Alençon.

Edgar Brunet militait au Parti communiste. Il participa au congrès contre la guerre de Pleyel (Paris) en avril 1933et devint secrétaire du comité anti-fasciste d’Argentan. Seul candidat da gauche aux élections d’avril 1936 dans la circonscription d’Argentan il obtint 12 ?58% des voix par rapport aux inscrits ’ 17 ?61% des exprimés) ; il alors réussit à rassembler sur son nom une partie de l’électorat rural radical, marqué par un jacobinisme très républicain. En octobre 1937, il fut candidat aux élections cantonales à Ecouché. En 1939, Edgard Brunet fut membre du bureau fédéral communiste.
Arrêté le 24 septembre 1942, il fut interné au camp de Voves (Eure-et-Loir)

En 1944, il fut membre de la commission de contrôle du syndicat des cheminots d’Argentan que les services préfectoraux estiment à 8OO adhérents. En 1959, il est peintre à la SNCF. Il occupe des responsabilités syndicales : responsable du syndicat CGT des cheminots d’Argentan en 1957 ; en 1965, retraité, il reste trésorier de l’UL CGT d’Argentan
Il est toujours membre du parti communiste. En mars 1953 et mars 1959, il est candidat aux élections municipales à Argentan. En juin 1961 et en septembre 1967, candidat aux élections cantonales dans le canton rural de Briouze ;

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18096, notice BRUNET Edgard, version mise en ligne le 18 janvier 2019, dernière modification le 18 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Dép. Orne 1W 83, 348W 353, 348W 354 — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGTU] des travailleurs des chemins de fer, 1er avril 1931 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément