UREK Jacques, Joseph [Jakob]

Par Pierre Schill

Né le 25 novembre 1933 à Freyming (Moselle) ; mineur aux Houillères du Bassin de Lorraine (HBL) ; militant du syndicat CGT des mineurs ; membre de la commission paritaire du secteur de Merlebach (Moselle) des HBL ; administrateur suppléant de la Société de secours minière (SSM) de Sarre et Moselle.

Jacques Urek était le troisième enfant d’une famille de dix dont le père, Antoine Urek, était un mineur originaire de Slovénie venu travailler aux houillères de Sarre et Moselle (Moselle) en 1924, et la mère, Emma Marguerite Courath, était d’origines allemandes. Lui-même commença à travailler en février 1948 au criblage (jour) du siège de Merlebach (Moselle) du groupe Sarre et Moselle des Houillères du Bassin de Lorraine (HBL). Il occupa ensuite un emploi de mineur et devint porion en 1976. Il prit sa retraite en 1985.

Jacques Urek commença à militer au syndicat des mineurs CGT en 1948 et participa cette année là à ses premières grèves. Il occupa des responsabilités à partir de 1956, animant notamment la section syndicale du siège de Merlebach puis du siège du puits Reumaux.

Il se présenta sur la liste de la CGT aux élections du 5 novembre 1959 au conseil d’administration de la Société de secours minière (SSM) de Sarre et Moselle à Merlebach. Il figurait en 2ème position et fut élu au poste de suppléant sur la liste de la CGT qui rassembla 35,5% des suffrages exprimés contre 43,7 % à la liste de la CFTC.
Jacques Urek fut également élu suppléant de la commission paritaire locale du secteur de Merlebach.

Il s’éloigna progressivement de la CGT à partir du début des années soixante-dix, regrettant notamment un trop fort lien avec le Parti communiste.

Jacques Urek s’était marié le 13 mars 1953 à Freyming avec avec Irène Freund avec laquelle il eut trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article180975, notice UREK Jacques, Joseph [Jakob] par Pierre Schill, version mise en ligne le 30 mai 2016, dernière modification le 30 mai 2016.

Par Pierre Schill

SOURCES : Arch. des Houillères du Bassin de Lorraine : dossier personnel de Nicolas Thirion* ; dossier personnel ; Vt53-B3. – Renseignements fournis par l’intéressé (questionnaire, 2001). — État civil.

ICONOGRAPHIE :Portrait sur sa carte d’administrateur de la SSM de Sarre et Moselle (vers 1959) : collection personnelle de l’intéressé (transmis par Pierre Schill).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément