ZELLER Robert

Par Léon Strauss

Né le 15 novembre 1897 à Sainte-Marie-aux-Mines (alors Markirch, Haute-Alsace annexée), mort le 31 décembre 1953 à Uhlwiller (Bas-Rhin), employé de bureau à Sainte-Marie-aux-Mines ; militant socialiste SFIO ; maire de Sainte-Marie-aux-Mines de 1945 à sa mort.

Fils de Valentin Zeller et de Joséphine Kohler, tous deux catholiques. Après avoir fréquenté l’école communale, Robert Zeller fut employé de bureau aux établissements Gunther-Reifenberg dans sa ville natale. Mobilisé dans l’armée allemande pendant la Grande Guerre, il la termina dans un camp de prisonniers. Après 1918, il devint employé à la caisse locale des malades (Assurances sociales d’Alsace et Lorraine). Il en prit la direction durant l’annexion de fait (1940-1944), ce qui lui permit de soustraire des jeunes gens à l’incorporation de force dans l’armée allemande. Il était membre du parti socialiste SFIO depuis 1919. Il fut élu maire de Sainte-Marie-aux-Mines en octobre 1945 et fut réélu en 1947 et 1953. Durant ses mandats, la municipalité fit construire 109 logements HBM et un nouvel hôpital. Il décéda en cours de mandat et Louis Marchal* lui succéda à la mairie. Il avait épousé le 19 novembre 1938 à Strasbourg (Bas-Rhin) Thérèse Berbach. Sa sœur, Albertine, avait épousé Jean Ramnoux, sabotier à Oradour-sur-Glane ; elle fut victime du massacre d’Oradour le 10 juin 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181038, notice ZELLER Robert par Léon Strauss, version mise en ligne le 23 mai 2016, dernière modification le 23 mai 2016.

Par Léon Strauss

SOURCES : L’Alsace, Mulhouse, 29 août 1999. – Nouveau Dictionnaire de Biographie alsacienne, n° 48, Strasbourg, 2007, p.5044.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément