CHAUVET Paul [version Dictionnaire des ouvriers du Livre]

Par Isabelle Antonutti

Né le 8 avril 1900 à Saint-Paul-de-Gâtine (Deux-Sèvres), mort le 5 octobre 1984 ; militant syndicaliste ; historien des ouvriers du livre.

Paul Chauvet est à Saint-Paul-de-Gâtine, dans les Deux-Sèvres. Il fut un brillant élève de l’école communale, reçu premier du canton au certificat d’études. Il ne lui fut pas possible de poursuivre ses études et il entra en apprentissage comme forgeron chez un artisan local. A la suite, il eut la possibilité de devenir mécanicien.Dans le même temps, soucieux d’améliorer son savoir, il suivit des cours par correspondance. Lors de la déclaration de guerre, en septembre 1939, mécanicien à l’usine d’aviation Lorraine, il fut maintenu à son travail.
Profondément choqué par la défaite de mai 1940, ayant eu connaissance de l’appel lancé par le général de Gaulle, il y répondit en rejoignant Londres, aidé par les inscrits maritimes de Marseille. Ayant été appelé à séjourner à Alger, c’est de là que son épouse et lui regagnèrent la métropole après la Libération.
Abandonnant la mécanique, au lendemain de la Libération, Paul Chauvet devint fonctionnaire au ministère de l’Intérieur, où il fut responsable du syndicat CGT. Son désir d’élargir ses connaissances ne l’ayant pas quitté, il étudia donc l’histoire du mouvement ouvrier, ce qui l’amena, en 1952, à soutenir une thèse en Sorbonne sur l’histoire des ouvriers du livre ; elle lui vaudra le titre de docteur d’université.
Pour la soutenance de sa thèse, Paul Chauvet présenta une étude portant sur la période allant de 1789 à la constitution de la Fédération du Livre. Elle fut éditée en 1956 sous le titre : Les ouvriers du livre en France de 1789 à la constitution de la Fédération du Livre.
En 1959, il fit paraître un second ouvrage : il concernait la période antérieure à celle couverte par le livre précédent, avec pour titre : Les ouvriers du livre en France des origines à la Révolution de 1789.
C’est en 1971 qu’il publia un troisième volume qui traitait tout particulièrement de l’histoire de la Fédération du Livre de sa création à la période du moment. Son titre : les ouvriers du livre et du journal.
Résistant authentique, Paul Chauvet considérait que la part importante prise par les ouvriers du Livre dans la Résistance était quelque peu méconnue, aussi se mit-il à l’ouvrage pour publier en 1979 un nouveau livre intitulé : La Résistance chez des fils de Gutenberg dans la dernière Guerre mondiale.
Enfin, en 1981, à l’occasion de la célébration du centenaire de la FFTL, sa participation le conduisit à confectionner un ouvrage condensant le passé par la relation de faits se rapportant à l’action des ouvriers du livre et à l’évolution de la Fédération.
Lui-même militant, par le témoignage d’une richesse exceptionnelle qu’il porte sur le passé, par la qualité de son œuvre, il a acquis la reconnaissance des travailleurs du Livre.
Paul Chauvet décéda le 5 octobre 1984.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181039, notice CHAUVET Paul [version Dictionnaire des ouvriers du Livre] par Isabelle Antonutti , version mise en ligne le 23 mai 2016, dernière modification le 26 septembre 2017.

Par Isabelle Antonutti

SOURCE : Renseignements fourni par l’Institut CGT Histoire Sociale du Livre Parisien. — Chauvet, Paul , 1789, l’insurrection parisienne et la prise de la Bastille, Domat-Montchrestien, 1946. — Chauvet, Paul, Les Ouvriers du livre en France : des origines à la Révolution de 1789, PUF, Paris, 1959. — Chauvet, Paul, Les Ouvriers du livre et du journal : La Fédération française des travailleurs du livre, Ed. de l’Atelier, 1971. —
Chauvet, Paul, La Résistance chez les fils de Gutenberg dans la Deuxième guerre mondiale : témoignages, [recueillis et présentés par] Paul Chauvet, Paris, P. Chauvet, 1979. — Chauvet, Paul, Un Centenaire historique dans le livre, Syndicat général du livre, 1981.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément