JARVILLE de Robert [vrai nom Émilien, Robert MEJEMBIR]

Né le 27 mai 1902 à Paris, mort en déportation le 25 mars 1945. ; Syndicaliste CGT de l’Industrie du Film et de la région parisienne.

Influent dans les milieux du cinéma dès 1925, Robert de Jarville (il perdra le de au moment du Front populaire) défend et introduit le cinéma soviétique. Sa compagne, la danseuse Claude Ibéria,aurait eu des tensions avec le Parti communiste. Lui même fut écarté des Amis de l’Union soviétique. Le Parti communiste l’inscrivit sur sa liste noire n°2 (décembre 1933) : "Aventurier, chassé des Ami de l’URSS. Lors du congrès confédéral de la CGT de 1936, Robert Jarville représenta le syndicat des travailleurs de l’Industrie du Film de la région parisienne. qu’il a créé. Ce syndicat était alors affilié à la Fédération CGT des Produits chimiques. Il en fut permanent et dirigea les grève avec occupation des studios. En 1938, le SGTIF rejoignit la Fédération du spectacle dominée par le courant réformiste Syndicats, et Jarville eut un rôle plus effacé. .
Militant communiste de Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne) dont le maire était Albert Vassart*, militant du Front national, il fut arrêté par la police française fin 1942. Livré aux Allemands, il fut déporté en Allemagne puis en Tchécoslovaquie. Il figure sur la liste noire du Parti communiste Paris-Est en janvier 1943 , Jarville, nommé par erreur Mozenbied, est qualifié de "policier et provocateur".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181210, notice JARVILLE de Robert [vrai nom Émilien, Robert MEJEMBIR], version mise en ligne le 28 mai 2016, dernière modification le 31 mai 2019.

SOURCES : Compte rendu du congrès confédéral de la CGT de 1936. — Notes de Louis Botella et Tangui Perron. — Tangui Perron, L’écran rouge. Syndicalisme et cinéma de Gabin à Belmondo, Les Éditions de l’Atelier, 2018.— Arch. André Marty, CHS, listes noires.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément