DE CRAPONNE André dit CHENICOURT

Par Daniel Grason

Né le 28 décembre 1920 à Paris (IXe arr.), tué le 20 août 1944 à Neuilly-sur-Seine (Seine, Hauts-de-Seine) ; royaliste ; officier de réserve ; F.F.I.

Fils de Josette De Craponne, sans profession, André de Craponne fit de brillantes études au lycée Rollin (Jacques Decour), puis à H.E.C. où il obtint son diplôme. Il fut nommé aspirant lors de son service militaire. Il vivait 80 rue de Longchamp à Neuilly-sur-Seine avec sa mère. Membre des F.F.I., il fut chargé avec d’autres F.F.I. de récupérer des armes. Le 20 août 1944, il força un barrage de soldats allemands à la hauteur du 8 boulevard Richard-Wallace à Neuilly-sur-Seine, et fut tué. Son corps a été transporté au poste de la Croix Rouge 20 avenue Bugeaud à Paris (XVIe arr.).
Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », il a été homologué F.F.I., décoré de la Croix de Guerre. Son nom figure sur la plaque honorant les anciens élèves du lycée Rollin (Jacques-Decour) tués pendant la guerre 1939-1945, une plaque apposée au 17 boulevard Richard-Wallace rappelle le souvenir d’André de Craponne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181220, notice DE CRAPONNE André dit CHENICOURT par Daniel Grason, version mise en ligne le 21 juin 2016, dernière modification le 28 octobre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1801, CB 63.29 (commissariat de la porte Dauphine). – SHD, Caen AC 21 P 113959. – Site internet GenWeb. – Site internet « La Libération de Paris » de Gilles Primout. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément