TORRECILLA Pierre

Par Julian Mischi

Né le 23 juin 1920 à Aquilar del Rio (Espagne) ; ouvrier ajusteur ; militant communiste et syndicaliste de l’Allier ; secrétaire de la cellule communiste de l’usine des Fers Creux de Montluçon, secrétaire adjoint du syndicat des métaux CGT de Montluçon.

Né en Espagne, Pierre Torrecilla était âgé de 4 ans lorsqu’il arriva en France avec ses parents. Son père, manœuvre, et sa mère, ménagère, étaient des militants communistes. Pierre Torrecilla se maria avec une ouvrière de cinéma de nationalité française également militante communiste, et dont le père était un maçon communiste. Il fit partie des scouts routiers catholiques en 1937 durant trois mois. Titulaire du certificat d’études primaires, il était également détenteur du certificat d’aptitude professionnelle et d’un brevet élémentaire industriel. Il adhéra au Parti communiste clandestin en août 1943 alors qu’il travaillait chez Gnôme et Rhône à Limoges (Haute-Vienne) après avoir été bûcheron. Responsable de trois groupes de trois, il organisa un groupe des Forces unies de la jeunesse patriotique (FUJP) jusqu’en mars 1944. Réfractaire au service du travail obligatoire, il vint à Montluçon (Allier) où il fut embauché aux établissements Olivier.
Pierre Torrecilla reprit contact avec le PCF après la Libération en septembre 1944. Après la guerre, il devint chef d’équipe des tours automatiques à l’atelier de décolletage des usines des Fers Creux de Montluçon. Il fut secrétaire de la cellule communiste de l’usine des Fers Creux de la fin de l’année 1944 au début de l’année 1945. Au terme d’une école de section, il devint secrétaire à l’organisation de la section Montluçon-ville de juillet 1945 à août 1946 puis secrétaire de la section vieille-ville jusqu’au début de l’année 1947. Après une école fédérale en janvier 1947, il fut responsable à la presse pour Montluçon de juin 1947 à novembre 1947. il suivit une école centrale d’éducation en juin et juillet 1948 puis s’occupa des écoles organisées par la fédération du PCF de l’Allier. En 1949, il quitta l’usine des Fers Creux pour devenir ajusteur à l’usine Saint-Jacques de Montluçon où il milita à la cellule d’entreprise du PCF et à la CGT. Membre de la CGT depuis août 1944, Pierre Torrecilla était secrétaire adjoint du syndicat des métaux CGT de Montluçon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181247, notice TORRECILLA Pierre par Julian Mischi, version mise en ligne le 29 mai 2016, dernière modification le 29 mai 2016.

Par Julian Mischi

SOURCE : Archives de la fédération du PCF de l’Allier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément