BOCQUET Jean-Baptiste [BOQUET]

Par Pierre Baudrier

Adjoint au maire du XIIe arrondissement de Paris au début de la Seconde République.

Avec le maire Gornet, Jean-Baptiste Bocquet, adjoint au maire du XIIe arrondissement (ancien) de Paris (Ve et XIIIe actuels) après la révolution de février 1848, avait constitué la 12e légion, procédé à son armement et à ses élections. Il fit partie de l’assemblée informelle qui, à la Préfecture de police, reçut de Delahodde l’aveu de sa trahison Il fut arrêté après la journée du 15 mai, incarcéré à Vincennes et révoqué. Il dut être relâché dans l’intervalle, car on signale, à nouveau, son arrestation à l’occasion des journées de Juin, dont les combats avaient été particulièrement vifs dans son arrondissement. Voir Dourille Henri*
C’est sans doute lui que Suzanne Wassermann mentionne, avec le prénom de Louis, dans Les clubs de Barbès et Blanqui, comme adjoint au maire du XIIe arrondissement et membre du Club de la Révolution. Voir Louis Bocquet*.
C’est également sans doute lui qui fut l’auteur, avec Barnabé* et Piboin*, de résolutions hostiles à la bourgeoisie que le Club du Vieux-Chêne adopta le 23 septembre 1848, cité par I. Tchernoff.
Un Jean-Baptiste Bocquet, professeur, 22 avenue des Gobelins, délégué des proscrits, figure dans la "Liste des victimes de 1851 et de 1858 et des pensions proposées par la Commission départementale de la Seine", Paris, Impr. Moquet (BN Lb57 8093).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181304, notice BOCQUET Jean-Baptiste [BOQUET] par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 31 mai 2016, dernière modification le 2 mars 2020.

Par Pierre Baudrier

SOURCES : Arch. PPo, A a/428. — Suzanne Wassermann, Les clubs de Barbès et de Blanqui en 1848, Paris, Cornély et Cie, 1913, réimpression Genève, Mégariotis Reprints, 1978, p. 21, 186 et 205. — Marc Caussidière, La Révolution de février. Mémoires de Caussidière, ex-préfet de police et représentant du peuple, Bruxelles, Société Typographique Belge, 1849, 396 p. — Journal des débats politiques et littéraires, 1er juillet 1848, p. 2, 2e col. — Note de P.-J. Derainne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément