WEIL Denise, Céline

Par Jacques Girault

Née le 10 juillet 1914 à Paris (XVIe arr.), morte le 20 janvier 1990 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) ; professeur ; militante syndicaliste du SNES et militante communiste à Paris.

Fille de René Weil employé devenu entrepreneur, et de Andréa Israël, Denise Weil, fut reçue à l’agrégation de mathématiques féminine en 1938. Elle enseignait au lycée de Versailles (Seine-et-Oise), avant d’être mutée en 1952 au lycée La Fontaine à Paris.

Membre du Syndicat des personnels de l’enseignement secondaire-CGT depuis 1938, elle militait au Syndicat national de l’enseignement secondaire et à la FEN-CGT au début des années 1950.

Elle adhéra au Parti communiste français en octobre 1951. Membre du comité de la section communiste d’Auteuil, elle était responsable de la littérature.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181431, notice WEIL Denise, Céline par Jacques Girault, version mise en ligne le 6 juin 2016, dernière modification le 13 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Arch. Paris, état civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément