TRUQUIN Jean, Paul

Par Julien Cahon

Né le 16 mai 1920 à Corbie (Somme), mort le 6 janvier 1993 à Corbie (Somme) ; attaché de direction ; militant socialiste dans la Somme ; maire de Corbie (1953-1959 et 1965-1989).

Fils de Paul Truquin, fabricant en bonneterie, et de Germaine Grave, sans profession, Jean Truquin fut adopté pupille de la Nation en avril 1931. Il s’était marié le 11 août 1945 à Neuilly-sur-Seine (Seine, Hauts-de-Seine) avec Marie-Antoinette Hedal, dont il divorça en juillet 1949 pour se remarier le 31 juillet 1963 à Corbie avec Jeannine Jarlat.

Attaché de direction aux établissements GEDA (bonneterie), Jean Truquin, vice-président des Anciens résistants de Corbie et environs, fut élu maire de cette commune en 1953, avec l’étiquette « divers gauche ». En 1959, il céda son fauteuil à Gustave Poingt. Réélu maire en 1965, il conserva ce mandat jusqu’en 1989, avec l’étiquette PS.
Jean Truquin avait adhéré à la Convention des institutions républicaines et appartenait au bureau départemental de la CIR en 1968. Aux élections législatives de 1968, il fut candidat suppléant de Jean Millet dans la deuxième circonscription (Montdidier).
A la fin des années 1960, Jean Truquin était président départemental et membre du comité national de l’Association des élus républicains.
Sur la place de Corbie, un buste en bronze de l’ancien maire a été érigé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181567, notice TRUQUIN Jean, Paul par Julien Cahon, version mise en ligne le 27 juin 2016, dernière modification le 3 septembre 2020.

Par Julien Cahon

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 1124W6, 37J190. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément