BLANC François, Albert [Pseudonyme dans la Résistance : Mimile]

Par Jean-Luc Marquer, Robert Serre

Né le 5 août 1915 à Grenoble (Isère), tué le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme) ; facteur des postes ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur, cavalier au 11ème Régiment de Cuirassiers

Tombe de François BLANC, Nécropole Nationale de Vassieux-en-Vercors (Drôme)
Tombe de François BLANC, Nécropole Nationale de Vassieux-en-Vercors (Drôme)
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

François, Albert Blanc était facteur à Izeaux (Isère).
Il rejoignit la Résistance et signa un engagement au 11ème Régiment de Cuirassiers reconstitué dans le Vercors, relevant du secteur 8 de l’AS-Isère.
Il fut tué par des soldats allemands le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme).
Il obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Il est enterré à la Nécropole Nationale de Vassieux-en-Vercors.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181580, notice BLANC François, Albert [Pseudonyme dans la Résistance : Mimile] par Jean-Luc Marquer, Robert Serre, version mise en ligne le 10 juin 2016, dernière modification le 2 mai 2021.

Par Jean-Luc Marquer, Robert Serre

Tombe de François BLANC, Nécropole Nationale de Vassieux-en-Vercors (Drôme)
Tombe de François BLANC, Nécropole Nationale de Vassieux-en-Vercors (Drôme)
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

SOURCES : Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 406 —SHD Vincennes, GR 19 P 38/16 ; GR 16 P 62592 (à consulter) — AVCC Caen, AC 21 P 24114 (à consulter) — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 229. Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 279. — Mémoire des hommes — Geneanet — Association 11ème Cuirassiers

Version imprimable Signaler un complément