BOLZON Louis, Joseph

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

Né le 22 février 1924 au Gua (Isère), disparu considéré mort au combat le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme) ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur.

Louis, Joseph Bolzon était le fils de Narciso, Alexandre Bolzon, cimentier, né à Piombino Dese (Italie), et de Joséphine, Catherine Buzzi, née à Sutrio (Italie), son épouse.
La famille habitait aux Saillants, un village de la commune du Gua (Isère), puis déménagea pour Le-Pont-de-Claix (Isère).
Il avait un frère d’un an plus jeune, Albino, qui rejoignit le maquis de l’Oisans. Il fut blessé lors de la libération du Pont-de-Claix et mourut à l’hôpital de La-Tronche le 20 septembre 1944.
Louis Bolzon s’engagea dans la résistance et rejoignit les rangs du maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère.
Il fut affecté au 11e Régiment de Cuirassiers reconstitué.
Ses services sont homologués à partir du 30 juin 1944.
Luttant contre les Allemands qui venaient d’investir le plateau du Vercors avec des planeurs, Louis Bolzon fut porté disparu le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors (Drôme), au hameau de la Mure.
Considéré mort au combat, il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Une tombe/cénotaphe porte son nom dans la Nécropole Nationale de Vassieux-en-Vercors, Carré B, rang 7, sépulture 170.
Son nom figure sur le monument aux morts du Pont-de-Claix et sur une plaque commémorative dans l’église Saint-Étienne de cette commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181608, notice BOLZON Louis, Joseph par Robert Serre, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 11 juin 2016, dernière modification le 21 octobre 2021.

Par Robert Serre, Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 69221 ; GR 19 P 38/16 ; AVCC Caen, AC 21 P 25996 (nc). — Mémoire des hommes. — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — . Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 235, 252. — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — Site 11ème-Cuirassiers-Vercors. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément