BALLINARI Pierre, Célestin

Par Daniel Grason

Né le 24 août 1915 à Paris (Xe arr.), tué au combat le 21 août 1944 à Paris (Xe arr.) ; représentant ; FFI.

Fils de Célestin Gaëtan Ballinari, peintre, et de Lucile Joséphine Boucher, modiste, Pierre Ballinari s’était marié le 12 mai 1941 à Perpignan (Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales) avec Berthe Fraiche et était domicilié 24 rue de la Darse à Marseille (Bouches-du-Rhône). À Paris, il était domicilié 99 rue du Faubourg Saint-Martin à Paris (Xe arr.).
Grièvement blessé lors des combats de la Libération dans le Xe arrondissement, il a été emmené au poste de secours de la Croix Rouge 41 rue d’Albouy (Lucien-Sampaix) à Paris (Xe arr.). Il y mourut.
La mention « Mort pour la France » a été portée sur son acte de décès le 29 juin 1945. Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France » portée sur l’acte de décès le 29 juin 1945, il a été homologué sous-lieutenant des F.F.I.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181629, notice BALLINARI Pierre, Célestin par Daniel Grason, version mise en ligne le 13 juillet 2016, dernière modification le 11 novembre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1801, BA 1819, CB 39.97 main courante du commissariat de la porte Saint-Martin à Paris (Xe arr.). – SHD, Caen AC 21 P 12834. – État civil numérisé Paris (Xe arr.) acte de décès n° 2109. – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément