RENAUD [ou REYNAUD]

Par Pierre Baudrier, Marianne Enckell

Typographe puis journaliste ; communard réfugié en Uruguay.

Communard, Renaud partit en exil en Amérique latine.
Il arriva à Montevideo avec d’autres communards : les frères Georges et Pierre Bernard et la femme de ce dernier, Marie.
Il aurait rédigé les statuts de la Fédération Régionale de la République Orientale de l’Uruguay, organisation affiliée à l’Internationale antiautoritaire en 1876.
James Guillaume relate que la section internationale de Montevideo envoya une adresse en espagnol au congrès de l’AIT de 1876 à Berne (citée dans le Bulletin de la Fédération jurassienne, 10 décembre 1876) et fut acceptée en 1877 au congrès de Verviers.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181644, notice RENAUD [ou REYNAUD] par Pierre Baudrier, Marianne Enckell, version mise en ligne le 12 juin 2016, dernière modification le 22 mai 2020.

Par Pierre Baudrier, Marianne Enckell

SOURCES : Carlos Rama, Historia social del pueblo uruguayo , Montevideo, 1972, — Asociación international de los trabajadores, Montevideo, 1875. — Estatutos, reglamentos y cotizaciones, 1878-1879-1880. — James Guillaume, L’Internationale, tome IV. — Pascal Muñoz, La primera huelga general en Uruguay : 23 de mayo de 1911, Ed. la Turba, 2011. — Robert Graham, We do not fear anarchy, We invoke it : The First International and the Origins of the Anarchist Movement, Oakland, Edinburgh, Baltimore, AK Press, 2015. — Note de Rolf Dupuy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément