BARON Louis, Marie, Désiré

Par Daniel Grason

Né le 22 février 1908 à Plestan arrondissement de Dinan (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor), tué le 24 août 1944 à Paris (XVe arr.) ; F.F.I. de Vaugirard du groupe Roga.

Fils de Mathurin Baron, laboureur, et de Marie-Louise Baron, ménagère, Louis Baron épousa Maria Le Maître, manutentionnaire, le couple demeurait 69-71 rue de Vanves (Raymond-Losserand) à Paris (XIVe arr.). Il participa aux combats de la Libération, fut tué par les allemands le 24 août 1944 vers 14 heures 30 à la hauteur du 50 boulevard Pasteur à Paris (XVe arr.). Son beau-frère René Radenac, gardien de la paix déclara son décès le 26 août en mairie du XVe arrondissement.
Son inhumation se déroula au cimetière parisien de Bagneux (Seine, Hauts-de-Seine) dans la 40e division du carré militaire.
Son nom a été inscrit sur la plaque commémorative en mairie du XIVe arrondissement : « Aux héros tombés sur les barricades 18-25 août 1944 ». Sur le monument aux morts de Plestan, sa ville natale et en l’église aux côtés des morts des deux guerres.
Une plaque a été apposée au 50 boulevard Pasteur avec la Croix de Lorraine : « Ici est tombé pour la Libération de Paris le 24 août 1944 Louis Baron 39 ans ».
Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », il a été homologué F.F.I.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181657, notice BARON Louis, Marie, Désiré par Daniel Grason, version mise en ligne le 13 juillet 2016, dernière modification le 25 octobre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1801, BA 1819. – SHD, Caen AC 21 P 14293. – Bureau Résistance GR 16 P 33962. – Site internet GenWeb. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément