FANG Ming 方明

Par Alain Roux, Jean-Luc Domenach

Dirigeant des syndicats d’enseignants chinois avant et après la Révolution culturelle.

Avant la Révolution culturelle, Fang Ming a occupé pendant seize ans la vice-présidence du syndicat chinois de l’éducation que présidait nominalement le vétéran Wu Yuzhang (吳玉章) (1950-1966). A ce titre, il était aussi membre de l’exécutif de la Fédération pan-chinoise des syndicats. Il se montrait également actif dans l’Association chinoise pour la promotion de la démocratie, un des huit groupements non communistes autorisés par le régime. Ses responsabilités syndicales l’ont souvent conduit à l’étranger : il participa à des congrès d’enseignants en Indonésie (1955), en Inde (1956), en Grande-Bretagne (Congrès de la National Union of Teachers, 1958), en U.R.S.S. (1959). Dans les années soixante, il profita de ces rencontres pour critiquer violemment l’U.R.S.S., notamment en juillet 1964 au Brésil, lors d’un séminaire d’étudiants sur les pays développés, doublé d’un congrès des enseignants d’Amérique du Sud.
Fang Ming a disparu de la scène au cours de la Révolution culturelle. En 1979, cependant, il a retrouvé une place au comité permanent de l’Association chinoise pour la promotion de la démocratie, et surtout la vice-présidence du syndicat chinois de l’éducation. Depuis mars 1981, il exerce même la présidence de cette importante organisation syndicale. Fang Ming semble également devenu maire de la ville de Suzhou en mai 1981.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article181919, notice FANG Ming 方明 par Alain Roux, Jean-Luc Domenach, version mise en ligne le 26 octobre 2016, dernière modification le 25 octobre 2016.

Par Alain Roux, Jean-Luc Domenach

SOURCES : Outre KC, voir : China Directory (1983).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément