MAILLOU Édouard

Par Dominique Tantin

Né le 25 juillet 1870 aux Alleuds (Deux-Sèvres), mort le 16 août 1944 à Ruffec (Charente) ; retraité ; victime civile.

Édouard Maillou était le fils de Jacques Maillou et de Marie-Émilie Bouliton, cultivateurs. Il fut blessé mortellement le 15 août 1944, à 11 heures du matin, sur le seuil de sa porte, aux Alleuds, lors du passage d’un convoi allemand. Il s’agissait d’une expédition consécutive aux combats de Melle du 13 août 1944 au cours de laquelle plusieurs soldats allemands avaient été capturés par les FFI. Au cours de cette opération destinée à les délivrer, plusieurs civils furent abattus.
Édouard Maillou fut transporté à l’hôpital de Ruffec où il décéda le lendemain des suites de ses blessures. Il obtint la mention « Mort pour la France » le 26 juillet 1945. Son nom est inscrit sur le monuments aux morts des Alleuds.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182068, notice MAILLOU Édouard par Dominique Tantin, version mise en ligne le 27 juin 2016, dernière modification le 30 juillet 2020.

Par Dominique Tantin

SOURCES : DAVCC, Caen. — Arch. Dép. Deux-Sèvres 158 W 221. — État civil. — Mémorial Genweb

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément