TARDY Michel

Par Léon Strauss

Né le 7 avril 1927 à Auxerre (Yonne) ; instituteur à Mulhouse (Haut-Rhin), puis universitaire à Strasbourg (Bas-Rhin) ; sémiologue et psychopédagogue ; militant de la Jeune République, puis de l’UGS dans le Haut-Rhin ; secrétaire fédéral adjoint de la JR du Haut-Rhin en 1956, secrétaire fédéral de l’UGS en 1958.

Michel Tardy fut instituteur à Mulhouse avant de gagner l’université de Strasbourg où il fut le premier titulaire de la chaire de psychopédagogie créée en 1964 à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines ( transférée en 1970 à l’Université Louis-Pasteur , Strasbourg I). Selon les rapports des Renseignements généraux, il était en décembre 1956 secrétaire fédéral adjoint de la Jeune République du Haut-Rhin. La Fédération publia en janvier 1957 une brochure ronéotée rédigée par lui : « Les drames de l’école dans la France de 1956 ». Cette fédération décida sa dissolution le 15 décembre 1957 et l’affiliation de ses membres à l’UGS. Le 14 mai 1958, il tint avec Robert Moussay* une réunion publique dans la Bassin potassique à Wittenheim (Haut-Rhin) « à la suite des événements d’Alger ». En juin 1958, il était secrétaire fédéral de l’UGS. Il représenta, avec Robert Moussay et Léon Strauss, la fédération du Haut-Rhin au congrès national de l’UGS à Lyon en septembre 1958.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182243, notice TARDY Michel par Léon Strauss, version mise en ligne le 2 juillet 2016, dernière modification le 2 juillet 2016.

Par Léon Strauss

SOURCES : Arch. Dép. Haut-Rhin, 1452 W 34.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément