BOYER Jean, Noël, Paul, Yvon

Par Claude Pennetier, Dominique Tantin

Né le 15 octobre 1910 à Romans (Drôme), abattu le 22 août 1944 à Allex (Drôme) ; ouvrier mécanicien ; résistant des FFI.

Ouvrier mécanicien, Jean Boyer tint aussi une épicerie dans la Grand-Rue du haut Livron. Lorsque la guerre éclata, il fut mobilisé. Fait prisonnier, il s’évada et revint à Livron en 1942. Sous-lieutenant FFI. Fait partie de l’équipe S.A.P. d’Henri Faure. Il fut du commando qui fait sauter le pont de Livron le 17 août 1944. Membre du Comité Insurrectionnel de Valence. Le 22 août 1944, il partit avec Louis Valette et Melle de Vachères, agent de liaison, et les pompiers de Valence, vers une ferme du plateau de Soulier à Allex pour chercher des armes pour les sédentaires valentinois, en conséquence de l’attaque de Fiancey par Pons pour armer les Valentinois lors d’un des deux violents accrochages avec les troupes allemandes quadrillant la région de Valence. Ils tombèrent sur un char allemand entre Allex et Montoison, Valette et Melle de Vachères réussissent à s’échapper et rejoindre les Américains. Boyer fut retrouvé abattu à Allex, il avait été exécuté en tentant de s’échapper.
Homologué forces françaises combattantes (FFC), déportés et internés de la résistance (DIR), forces françaises de l’intérieur (FFI) et réseau des forces françaises combattantes ACTION R1.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182251, notice BOYER Jean, Noël, Paul, Yvon par Claude Pennetier, Dominique Tantin , version mise en ligne le 2 juillet 2016, dernière modification le 20 juillet 2020.

Par Claude Pennetier, Dominique Tantin

SOURCES : Pierre Vallier, Dauphiné Libéré, 31 août 1964. — Henri Faure, page 197. — Jean-Pierre Bernard, Bulletin municipal Livron, août 1984 pages 41-42. — Pour l’Amour de la France, pages 380 à 382, 456. — Combats pour le Vercors et pour la liberté, page 180. Burles, La Résistance et les maquis en Drôme-sud, page 232.Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 265. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 400. — Monument aux morts et plaque Livron. — Plaque Allex. — Patrick Martin, La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944, thèse Université Paris IV Sorbonne, 2001, base de données noms. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 86541 et Caen SHD/ AC 21 P 716436 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément