BRENOT Maurice

Par Louis Botella

Syndicaliste CGT de la Chapellerie et de Paris.

Lors du congrès confédéral de la CGT de 1936, Maurice Brenot y représenta le syndicat des ouvriers et ouvrières de la Chapellerie parisienne.

Il était alors avec A. Lerouge., l’un des deux secrétaires de ce syndicat. Lors de l’assemblée générale du 13 février 1937, il fut remplacé dans cette fonction par Charles Dailly. Maurice Brenot devint alors secrétaire adjoint de l’Union des syndicats CGT de la région parisienne.

Il eut en charge, notamment, les conditions de travail et de vie des travailleurs nord-africains.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182292, notice BRENOT Maurice par Louis Botella, version mise en ligne le 5 juillet 2016, dernière modification le 1er février 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Compte rendu du congrès confédéral de la CGT de 1936. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme,20 septembre 1936-27 août 1937 (BNF-Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément