CORNE Hyacinthe

Par Pierre Baudrier

Né le 28 août 1802 à Arras, mort le 15 février 1887 à Douai ; magistrat républicain, député et sénateur ; beau-frère de Charles Desmoutiers.

Sa carrière de magistrat, toujours soumise aux aléas de la politique, fut interrompue par le coup d’État de 1852 et il dut attendre la chute de l’Empire pour être élu définitivement à la chambre des députés puis au Sénat.
Conseiller auditeur en 1826 à la cour de Douai, président du tribunal civil de Douai en 1830, procureur général à Douai le 25 février 1848, procureur général à Paris le 17 juin 1848, il avait pris une part active à la campagne des banquets. Remplacé par Baroche dans ses fonctions de procureur général à Paris après l’élection de Napoléon Bonaparte à la présidence de la république. Il avait été élu député de Cambrai en 1837, 1839, 1842, non réélu en 1846. Député du Nord en 1849, non réélu en 1869, élu en février 1871, élu sénateur inamovible en 1875. Après le coup d’État, quelque temps incarcéré au Mont Valérien.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182354, notice CORNE Hyacinthe par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 5 juillet 2016, dernière modification le 5 juillet 2016.

Par Pierre Baudrier

OEUVRE : Riche bibliographie en histoire et science politique, projets de lois. Les Morceaux extraits de l’Almanach populaire de la France 1834-1846, Douai, 1869, sont de lui.

SOURCE : Notes de Pierre Baudrier ;

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément