BRUN Louis

Né vers 1924, tué le 12 juin 1944 à Venterol (Drôme).

Âgé de 20 ans, résistant de Nyons membre de la compagnie Péquiniot, Louis Brun fut tué le 12 juin 1944 en gare de Venterol. S’agit-il du nommé Brun, Résistant de Nyons, mis en bière le 26 août 1944 par Vilhet, et qui a dû être tué le 25 août lors du mitraillage à Venterol d’une voiture des FTP de Nyons par les Allemands au pont de Novezan ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182392, notice BRUN Louis, version mise en ligne le 7 juillet 2016, dernière modification le 29 mars 2021.

SOURCES : Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — Albin Vilhet, La Résistance dans le Nyonsais, p. 43. L-E Dufour, Drôme terre de liberté, PL-NT 1994, p. 225. Monument aux morts Montségur.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément