CARACO Roger ou Raphaël

Né le 6 ou 20 mai 1906 à Brousse (Turquie), fusillé sommairement le 8 juillet 1944 à Portes-lès-Valence (Drôme).

Âgé de 38 ans, d’origine juive, Roger Caraco habitait Lyon (Hône) où il était interne à l’hôpital Grange-Blanche. Membre d’un groupe-franc, il fut arrêté en juin 1944, enfermé à la prison de Montluc à Lyon puis amené à Portes-lès-Valence où il fut fusillé en représailles de sabotage le 8 juillet 1944.
Est-ce sa sœur ? : Nahum, née Caraco (Zimboul dite Juliette) en 1893 à Brousse (Turquie), décédée en 1945 à Ravensbruck (Allemagne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182465, notice CARACO Roger ou Raphaël, version mise en ligne le 11 juillet 2016, dernière modification le 14 septembre 2020.

SOURCES : Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 273. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 197. — Permezel, op. cit., p. 129. — Shoah, Yadvashem. — Stèle des fusillés Portes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément