FORLACROIX Maurice, Paul, Jean

Par René Crozet

Né le 21 octobre 1903 à Saint-Jean-d’Angély (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), mort le 3 novembre 1981 à Talence (Gironde) ; professeur agrégé ; militant syndicaliste et mutualiste (MGEN) de Gironde.

Maurice Forlacroix
Maurice Forlacroix
Entouré de ses élèves de 5e au lycée Montaigne

Fils d’un clerc de notaire qui avait trois autres enfants, Maurice Forlacroix entra au collège de Saintes (Charente-Inférieure). Il obtint le baccalauréat en 1921, fréquenta le lycée de Poitiers (Vienne), puis la Sorbonne. Licencié ès lettres, titulaire d’un diplôme d’études supérieures de langues classiques, il commença sa carrière comme professeur suppléant au collège de Pontoise (Seine-et-Oise, Val-d’Oise) en 1926. Il se maria en juillet 1927 à Saintes ; le couple eut trois enfants : deux filles et un garçon, Christian, futur professeur et militant syndicaliste.

Reçu à l’agrégation de grammaire en 1933, il resta en poste au collège de Saintes où il avait été nommé, puis il fut muté au lycée Montaigne à Bordeaux (Gironde), où il enseigna jusqu’à sa retraire en 1967. Réformé pour cause de myopie, il resta durant la guerre professeur à Bordeaux.

Maurice Forlacroix, militant syndicaliste durant toute sa vie professionnelle, aux syndicats de la FGE-CGT avant-guerre, puis au Syndicat national de l’enseignement secondaire après la Libération, s’intéressa très tôt à l’action mutualiste. Dès 1936, il fut, à Saintes, membre d’une Société mutuelle d’enseignants, garantissant les frais de décès, dont il devint ensuite trésorier. Il participa à la création de la section girondine de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN). Élu membre du bureau, il en devint le premier président et le resta jusqu’en 1974.

Ses responsabilités au sein de la section MGEN de la Gironde conduisirent Maurice Forlacroix à exercer diverses autres fonctions dans le domaine mutualiste : président de la section girondine de la Fédération des mutuelles de fonctionnaires et agents de l’État, membre fondateur puis vice-président de l’Union départementale de la Mutualité française, membre du Comité départemental contre le cancer. Il prit une part active à la fondation de la Maison de retraite de la MGEN à Arès (Gironde) et à la création de la clinique mutualiste de Pessac (Gironde).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18247, notice FORLACROIX Maurice, Paul, Jean par René Crozet, version mise en ligne le 30 octobre 2008, dernière modification le 19 octobre 2020.

Par René Crozet

Maurice Forlacroix
Maurice Forlacroix
Entouré de ses élèves de 5e au lycée Montaigne

SOURCES : Arch. Nat., F17/ 28909 (dépouillées par J. Girault). — Documentation MGEN, informations d’origine familiale.— Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément