Origny-en-Thiérache (Aisne)

Par Frédéric Stévenot

Le monument aux morts 1939-1945 de la commune, près de l’église, porte de victimes civiles :

  1. Gisèle Barbotte-Flicoteaux (demeurant à Hirson, rue Duverdier ; morte lors d’un bombardement à Saint-Quentin, le 6 mars 1944) ;
  2. Gaston Faitrop ;
  3. Ferdinand Fouan (né le 23 août 1908 et demeurant à Origny ; ouvrier SNCF mort lors d’un bombardement à Hirson, le 6 mars 1944) ;
  4. Arthur Grouselle (né le 5 mars 1880 et demeurant à Origny ; mort lors d’un bombardement à Hirson, le 6 mars 1944) ;
  5. Marcel Haution (aiguilleur 2e classe à la SNCF) ;
  6. Lucien Mainon (né le 19 janvier 1901 et demeurant à Origny ; manœuvre SNCF mort lors d’un bombardement à Hirson, le 6 mars 1944) ;
  7. Émile Messager (né le 17 juin 1918 à Bernaville, Somme ; demeurant à Origny ; aide-ouvrier SNCF, mort lors d’un bombardement à Hirson, le 6 mars 1944).

Il mentionne les noms de déportés morts :

  1. Élisée Charles Manesse (membre du réseau Buckmaster) ;
  2. Claude Émile Simon Plancoulaine (né le 6 août 1924 à Origny ; mort à Dora le 16 décembre 1944 ; mort pour la France AC 21 P 134683) ;
  3. Saunois Adrien Léon Émile (Buckmaster puis OCM).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182484, notice Origny-en-Thiérache (Aisne) par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 11 juillet 2016, dernière modification le 12 juillet 2016.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. Sites Internet : Mémorial GenWeb ; Généalogie Aisne.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément