CARTIER Marcel, Paul

Par Robert Serre

Né le 19 juillet 1921 à Serres-Nerpol (Isère), exécuté sommairement le 26 juillet 1944 à Beauvoir-en-Royans (Isère) ; mécanicien ; résistant.

Fils de Paul Cartier, fermier, et de Pauline Falconnet, sans profession, Marcel Cartier, mécanicien à Villard-de-Lans, s’était marié le 6 février 1943 à Vinay (Isère) avec Louise Jeanne Joubert. Âgé de 23 ans, il était parmi les prisonniers internés par les Allemands à Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme). Les miliciens, accompagnés de leur égérie, Simone Waro (Provence), se firent remettre ces prisonniers, et les fusillèrent le 26 juillet 1944 au lieu-dit "Les Chausseres", à Beauvoir-en-Royans (Isère).
Il est inhumé dans le caveau familial au cimetière municipal, à Vinay (Isère).
Il obtint la mention Mort pour la France.
Son nom figure sur le monument commémoratif des fusillés à Beauvoir-en-Royans et sur les monuments aux morts, à Serre-Nerpol, Villard-de-Lans et Vinay (Isère).



Voir Beauvoir-en-Royans (26 juillet 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182526, notice CARTIER Marcel, Paul par Robert Serre, version mise en ligne le 18 septembre 2017, dernière modification le 26 février 2020.

Par Robert Serre

SOURCES : Arch. Dép. Drôme, 132 J 30. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 319. — J. Parsus, Malleval, p. 196. — Mémorial Genweb.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément