ANDRÉ Junius, né Louis

Par Pierre Baudrier

Juriste, président du tribunal révolutionnaire de Rochefort, secrétaire de Victor Hugues en Guadeloupe, magistrat en Guyane, né à Saint-Cybardeaux (Charente) le 19 mars 1759 (acte de naissance), fils d’un huissier, mort à Cayenne le 28 février 1814, « à l’âge de soixante-six ans » (acte de décès).

Installé à Rochefort depuis 1787, à la Révolution André était commis à la Prévôté. Il poursuivit sa carrière de juriste comme commissaire-auditeur du tribunal maritime de Rochefort et président du tribunal révolutionnaire dont Victor Hugues fut le procureur et le conventionnel Dechézeaux la plus célèbre victime.
En 1794 André suivit Victor Hugues et Pierre Chrétien*, nommés commissaires aux Iles sous le Vent par la Convention, dans leur expédition, de mille hommes, qui chassa les Anglais de l’île. Victor Hugues employa alors André comme secrétaire. A la reprise de la Guadeloupe par les Anglais, en 1798, André suivit Victor Hugues en Guyane et devint procureur du tribunal. Après son décès, Jean-Jacques Brun, greffier du tribunal de Cayenne, qui avait été signataire des actes de naissance des deux enfants d‘André, fut appelé à leur tutelle. André avait pris pour ménagère la dame Anne-Reine Chambeau, épouse divorcée du sieur Kuntz et deux enfants, Auguste et Cornélie, étaient nés de cette cohabitation, respectivement le 9 janvier 1810 et le 12 février 1812. L’aîné décéda le 8 octobre 1814 et Cornélie en 1817. L’héritage d’André avait été contesté mais la cour de cassation finit par désigner la dame Chambeau comme héritière de ses enfants au détriment de la dame Foing, sœur d’André. Le 7 décembre 1814 Brun avait encore déclaré la naissance, le 8 septembre 1814, à Cayenne, de Rose Augustine, fille naturelle d’Anne-Reine Chambeau, « père inconnu », de sorte qu’André pourrait, malgré le décès d’Auguste et Cornélie, avoir une descendance en ligne directe.
Une biographie d’André était déjà tentée en 1888, cf. référence ci-dessous. « J. P. » écrivait alors « Je possède un volumineux dossier relatif à Louis André… » et demandait des compléments d’information.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182569, notice ANDRÉ Junius, né Louis par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 16 juillet 2016, dernière modification le 2 mars 2020.

Par Pierre Baudrier

SOURCES : Question de « J. P. » dans le Bulletin de la Société des Archives Historiques. Revue de la Saintonge et de l’Aunis VIII, 1888, p. 286, n° 401. — Recueil général des lois et arrêts … revu et complété par L.-M. Devilleneuve,… et par A.-A. Carette,… 1re série, 1791-1830 7e volume.- 1822-1824, Paris : Recueil général des lois et arrêts, 1842, p. 443 et autres recueils de jurisprudence. – Biographie de Victor Hugues par Michel Rodigneaux, à paraître. — État-civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément