MICHELY Joseph

Par Daniel Grason

Né le 20 mars 1902 à Montignac-le-Coq arrondissement d’Angoulême (Charente), mort des suites de blessures le 19 août 1944 à Clichy-la-Garenne (Seine, Hauts-de-Seine) ; F.F.I.

Fils de Anatolie Michely, âgée de vingt-huit ans, sans profession et de père inconnu, Joseph Michely fut déclaré par la sage-femme, son grand-père Jean Michely, cultivateur et Entrope Petit, instituteur. Il vint habiter à Clichy-la-Garenne au 21 rue de Paris.
Il participa aux combats de la Libération, fut grièvement blessé et mourut de ses blessures le 19 août 1944. Son inhumation se déroula dans le carré de corps restitués au cimetière nord de Clichy-la-Garenne. Son nom figure sur le monument aux morts de la ville, et sur une plaque commémorative posée dans le hall de la mairie dédiée « À la mémoire des héros de Clichy morts glorieusement pour la libération de Paris et de la France au cours des journées insurrectionnelles du 19 au 26 août 1944 », quatorze noms ont été inscrits.
Sur le lieu où il combattit au 9 boulevard Victor-Hugo, une plaque : « Ici est tombé glorieusement Joseph Michely 42 ans, pour la libération de Paris et de la France ». Le ministère des Anciens combattants lui attribua la mention « Mort pour la France », il a été homologué F.F.I.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182628, notice MICHELY Joseph par Daniel Grason, version mise en ligne le 19 juillet 2016, dernière modification le 22 octobre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1801. – SHD, Caen AC 21 P 99999. – Bureau Résistance GR 16 P 417862. – État civil AD Charente 3 E 244/12 année 1902 acte n° 1.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément