DAUMIER Honoré

Né à Marseille le 20 février 1808, mort le 11 février 1879 à Valmondois (Seine-et-Oise). Un des maîtres de la caricature politique française, d’esprit démocratique, proche parfois de la classe ouvrière. Il ne manqua pas de sympathie pour la Commune en 1871.

Daumier était le fils d’un vitrier qui possédait un certain talent poétique. Très jeune, il vint habiter Paris avec son père. Dès 1832, il subit la prison pour une caricature visant Louis-Philippe. Il avait fait la connaissance de Philipon (et non Philippon) vers 1830 et il publiait ses dessins et ses lithographies dans les feuilles animées par Philipon, La Caricature, puis surtout Le Charivari. Sa verve s’exerçait aux dépens du pouvoir et de la bourgeoisie. Les prolétaires représentés par lui apparaissaient comme forts et comme justes.

Sous la Commune de Paris, Daumier appartint à la Commission fédérale des artistes élue le 17 avril 1871. Voir Bonvin F.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182674, notice DAUMIER Honoré, version mise en ligne le 20 juillet 2016, dernière modification le 18 mars 2019.

SOURCES : Arsène Alexandre, Honoré Daumier, l’homme et l’oeuvre. — Jean Adhémar, Daumier, dessins et aquarelles, 1954. — « Honoré Daumier », par R. Desné, La Pensée, n° 79, mai-juin 1958.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément