DESAINE Alexandre (écrit aussi DESSENNE Alexandre), dit Brasseur

Né à Armentières, le 1er février 1814, mort à Roubaix (Nord), le 28 octobre 1889 ; ouvrier fileur ; militant socialiste, opposant au Second Empire, adhérent de l’AIT.

Fils d’un cordonnier. Il fut l’un des fondateurs (économe) de la Société fraternelle des fileurs de Roubaix, le 1er avril 1848. Voir Debuchy D. Il participa à la grève d’octobre 1848, ce qui lui valut une condamnation à un mois de prison, le 27 janvier 1849. Voir Duthoit L.

Au moment du coup d’État, il était signalé comme « socialiste dangereux en relations avec les mauvais sujets du pays ».

Il fut condamné, le 14 avril 1855, par la cour impériale de Douai, à un an de prison et cinq ans de privation des droits civiques, pour affiliation à la société secrète du Poignard, soupçonnée de l’attentat contre le train impérial (Pérenchies-Lambersart, 10 septembre 1854). Voir Dassonville H., Debuchy J.-B., Decourtray F., Lapaille J., Timal P., Trachet H.

Il fut arrêté, le 27 février 1858, pour propagande socialiste antigouvernementale et déporté sans jugement à Djidjelli (Algérie). Il fut amnistié le 3 octobre 1859, pour raisons de santé. En janvier 1859, une grave pleurésie avait mis pendant plusieurs jours sa vie en danger.

En 1867, il fut l’un des fondateurs de la section roubaisienne de l’Internationale. En 1868, il adhéra à la société coopérative ouvrière de consommation, fondée par Charles Lécluse.

Voir Philippe P.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182682, notice DESAINE Alexandre (écrit aussi DESSENNE Alexandre), dit Brasseur, version mise en ligne le 20 juillet 2016, dernière modification le 12 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/409, doss. 1145 et BB 30/410, doss. 1161. — Arch. Dép. Nord, 141 M/77 et 620 M/14. — Arch. Mun. Roubaix, F II C 1, J I n° 1, D II B 16, 17, 18.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément