DUHAMEL Auguste, Théodore

Né le 5 novembre 1832 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) ; garçon plombier ; garde national sous la Commune de Paris.

Il demeurait à Paris, 121, rue d’Asnières, depuis 1842 ; après les Journées de Juin 1848, il subit une détention préventive de vingt et un mois. Il fut condamné deux fois pour mendicité : à trois mois de prison en 1850, et, en 1851, à six mois de prison pour mendicité et vagabondage.

Durant le siège de Paris, il était simple garde au 132e bataillon et le resta jusqu’au 6 avril 1871 ; il quitta alors ce bataillon pour passer, au début de mai, à la 3e compagnie de marche du 90e bataillon. À partir de l’entrée des troupes dans son quartier des Batignolles, il dit n’avoir plus fait aucun service, mais il fut arrêté le 28 mai à Ménilmontant.

Le 20e conseil de guerre le condamna, le 9 avril 1872, à cinq ans de détention.
Il était marié, père d’un enfant en 1871.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182687, notice DUHAMEL Auguste, Théodore, version mise en ligne le 20 juillet 2016, dernière modification le 4 mai 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/802. — Arch. Min. Guerre, 20e conseil, dossier 309.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément