CHAPUIS Henri

Par Jean-Luc Marquer, Robert Serre

Né le 9 juin 1905 à Vienne (Isère), sommairement exécuté en représailles à Portes-lès-Valence (Drôme) le 8 juillet 1944 ; mécanicien ; résistant homologué Forces françaises combattantes, réseau Action R1 et Forces françaises de l’Intérieur ; homologué interné résistant

Henri CHAPUIS
Henri CHAPUIS
Source : Collection Médiathèque Le Trente, Vienne ; Vienne Libre n°11, 11 novembre 1944

Henri Chapuis était le fils d’Henri et de Valérie Thomas.
Il épousa Hilda, Hélène, Catherine Cunioli. Ils eurent un enfant.
La famille habitait à Vienne (Isère).
Mécanicien, il travailla quelques temps à l’arsenal de Vienne Estressin.
Il entra très tôt dans la Résistance et fit partie du mouvement "Combat", aidant notamment à la création du maquis de Châtonnay (Isère).
Agent de liaison du Groupe Franc "Domel", il participa également à de nombreux sabotages.
Il fut arrêté le 24 mai 1944, cours de Verdun à Lyon (Rhône), alors qu’il descendait d’un autocar. Attendu par deux individus en civil, il fut blessé d’une balle au ventre en tentant de leur échapper.
Il fut conduit au siège de la Gestapo, à l’École de Santé Militaire, avenue Berthelot et y fut interrogé et torturé.
Il fut ensuite conduit à la prison de Montluc à Lyon.
Le 8 juillet 1944, 33 prisonniers, dont Henri Chapuis, furent extraits de la prison de Montluc et amenés à Portes-lès-Valence (Drôme) où ils furent fusillés sommairement en représailles du sabotage des installations de la gare de Portes-lès-Valence.
Henri Chapuis fut enterré à Vienne en octobre 1944.
Il obtint la mention "Mort pour la France" et fut homologué membre des Forces françaises combattantes, réseau Action R1, membre des Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant.
Il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume.
Son nom figure sur la stèle des Fusillés, square des Fusillés à Portes-lès-Valence.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182802, notice CHAPUIS Henri par Jean-Luc Marquer, Robert Serre, version mise en ligne le 1er septembre 2016, dernière modification le 16 novembre 2020.

Par Jean-Luc Marquer, Robert Serre

Henri CHAPUIS
Henri CHAPUIS
Source : Collection Médiathèque Le Trente, Vienne ; Vienne Libre n°11, 11 novembre 1944

SOURCES : SHD Vincennes : GR 16 P 120019 (à consulter) — Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 273 — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 197. — Jean-Daniel Berger, Comme un essaim de guêpes... Résistance et guérilla en R1, secteur VI Rhône-Isère, tome 1, Juin 1940-juin 1944, tome 2, Juin-septembre 1944, Impressions Modernes (Guilherand-Granges) ; 2001 — Vienne Libre n°7, 14 octobre 1944 — Mémoire des hommes — Mémorial GenWeb — Stèle des fusillés Portes.— État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément