TIMSIT Marcel, pseudo « Ulysse »

Par Olivier Dedieu

Né le 15 février 1922 à Alger (Algérie), mort le 10 septembre 2000 à Béziers (Hérault) ; professeur d’histoire en Algérie et dans l’Hérault.

Marcel Timsit était issu d’une famille juive d’Afrique du Nord. Son grand-père paternel, Moïse Hanoun, né en 1819 à Mostaganem, marchand à Rélizane, avait été admis à la citoyenneté française en 1867. Sa mère, épouse Hanoun, avait perdu son mari en 1915, mort sur le front en Serbie. Il était le fils de son second mariage et avait un demi-frère, plus âgé, Lucien Hanoun (1914-2014), futur professeur et militant du Pari communiste algérien.

Il effectua ses études à Alger, mais fut exclu du lycée français en application des lois raciales de Vichy, comme ses sœurs, son frère étant exclu de l’Éducation nationale. Maître d’internat à Paris de 1949 À 1950, Marcel Timsit revint en Algérie comme adjoint d’enseignement à Bougie puis au lycée Bugeaud d’Alger jusqu’en 1952. Nommé professeur, il enseigna les deux années suivantes au collège de Sidi-Bel-Abbès.

Nommé par la suite à Mazamet, il enseigna dès 1955 au lycée Henri IV de Béziers. Favorable à l’indépendance algérienne, il fut soupçonné par la police d’avoir appartenu à un réseau de soutien au FLN et au parti communiste algérien. Le 12 juin 1962, il fut victime d’un attentat, vraisemblablement fomenté par l’OAS.

Personnalité des milieux de gauche de Béziers, il fut président de la section locale de la Libre pensée et, de 1970 à 1975, président de section de l’Union rationaliste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182850, notice TIMSIT Marcel, pseudo « Ulysse » par Olivier Dedieu, version mise en ligne le 26 juillet 2016, dernière modification le 21 mars 2021.

Par Olivier Dedieu

OEUVRE : "Carcassonne. L’évolution récente des activités et de l’emploi"
Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest. Sud-Ouest Européen, 1968 39-3 pp. 323-338

SOURCES : Arch. Dép. Hérault, 785 W 74, 676 W 129. — Document d’admission à la citoyenneté française de son grand-père in "Regards sur les Juifs d’Afrique du Nord", blog Cessenon, 2008. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément