BAUX Gaston

Par Louis Botella

Ouvrier chapelier ; syndicaliste CGT de l’Habillement et de la région parisienne..

Lors de la tenue, en juillet 1922 à Lyon, du 19e congrès de la Fédération CGT des ouvriers chapeliers, Gaston Baux fut élu ou réélu trésorier général de cette fédération.

En novembre 1929, il fut signalé comme étant le secrétaire du syndicat confédéré de la Chapellerie parisienne.

ll figura, en novembre 1935, sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des membres du conseil de prud’hommes de Paris.

Eut-il un lien de parenté avec Eugène Baux, membre du conseil de cette fédération ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article182926, notice BAUX Gaston par Louis Botella, version mise en ligne le 1er août 2016, dernière modification le 10 novembre 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : La Voix du peuple, organe officiel mensuel de la CGT, août 1922 (BNF, Gallica). — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme,15 novembre 1929, 2 novembre 1935 (BNF-Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément